Et toi tu le prends comment, le temps ? Long ou court ? Avec ou sans lucre ? Avec un nuage de paix ?

Certains pensent le temps comme linéaire : Le temps long ne serait que ce qui se passe après le temps court, un bloc, un ensemble, une ligne droite, une unité, une fatalité.

Mais chaque jour au contraire, Long Term et short Term s’opposent en tous points.

Savoir y faire face est une définition de l’homme : Laisser tomber la cacahuète qu’on a dans la main, renoncer à la manger tout de suite, pour se libérer de cette trappe mortelle dans laquelle Le Grand Autre nous a mise, et continuer son chemin.

Fuir le singe qui est en nous.

Visualise la montagne de tes cacahuètes préférées au bout du chemin long term et trace ta route. Résiste. Quand tu arriveras, tu n’auras peut-être pas assez faim pour tout déguster, mais tu auras décidé ta vie.

Seule l’invention de ta destinée te permet de ne pas faire aujourd’hui ce qui risque de t’éloigner de ce que tu es.

Et si le temps dépendait de toi ?