Le Festival LaBel Valette ouvre ses portes pour ce week-end du 7 au 9 septembre ! Plus d’une centaine d’artistes d’art urbain et plus d’une trentaine de la scène musicale sont prêts à vous accueillir pour prolonger l’été et vous faire danser dans un cadre recouvert d’œuvres d’art.

La rentrée, ça se fête ! Envie de prolonger les vacances ? alors allez, non pardon, courrez au Festival LaBel Valette dans le Loiret, à 1h30 de la capitale. Vous, parisiens et parisiennes qui aimez « l’aventure » vous allez découvrir plus d’une centaine d’artistes qui ont élu domicile dans un château et ses dépendances : Okuda, Théo Lopez, Zdey, Moyoshi, Tim Marsh artworks, etc… De nombreuses animations vous attendent avec des ateliers, des conférences, une projection et des artisans et créateurs locaux.

Et comme le Festival voit les choses en grand, il accueille dans son écrin plusieurs artistes de la scène musicale. Trois jours de folie, avec un joli programme pour vous faire danser : SickMatic, Dee Nasty, Scred Connexion, Franky Sticks, #ASSAD et encore bien d’autres puisqu’une trentaine de concerts prévue !

Après deux ans de préparation et de bataille avec la mairie de Pressigny-les-Pins, l’association Urban Art Paris peut enfin ouvrir les portes de son temple dédié à tous les acteurs de l’art urbain. Sébastien Lis, président d’UAP (pour les intimes) a découvert ce lieu par hasard et n’a pas hésité à contacter le propriétaire pour lui faire part de ce projet démentiel.

« Deux ans de sacrifices, deux ans de batailles avec la mairie mais surtout deux ans d’une aventure humaine magnifique ! Aussi bien avec les artistes qu’avec les bénévoles, qu’avec ceux qui nous soutiennent également, je les remercie d’avoir cru dans ce projet et d’avoir tout donné à 100%. C’était intense à vivre » confie Sébastien avec joie.

A deux jours de l’ouverture, il prend conscience que cette fois-ci, le site va vraiment ouvrir ses portes.

Au lieu d’en parler, le mieux est d’y aller ! Pour l’avoir parcouru en avant-première, les œuvres sont époustouflantes, renversantes. Elles nous plongent d’un univers à l’autre : sombre, joyeux, enfantin, de la mer à la forêt… tout y est pour découvrir le panel de style qu’offre les artistes d’art urbain, du graffiti au street art en passant par l’in situ. De plus, les œuvres évoluent dans un cadre bucolique qui donne un effet surprenant pour les festivaliers plus habitués à les voir dans un décor urbain. Cette rencontre nature-urbain est une invitation au voyage.

Foncez prendre vos places, la billetterie est ouverte jusqu’à ce soir !

REJOIGNEZ L'ÉVÉNEMENT